TEST H1Z1: King of the Kill – Une référence pour le Battle Royale ?